Espaces autres, partages sensibles, sociétés spectaculaires

Colloque

APPEL à communication pour le Colloque "Le poème visuel dans les Amériques, XXe-XXIe siècles"
/ 11:15 - 23:59

Comité d'organisation: Hélène Aji (École Normale Supérieure PSL), Nathalie Galland (Université de Bourgogne),...

Colloque

Colloque "Health Crises and Counteractions in the Ibero American world (HCCIA)"
/ 14:00 - 18:00

Jeudi 22 septembre et vendredi 23 septembre 2022

Cecille ULR 4074 Déclaration de politique scientifique

L’un des fondements du CECILLE est sa transdisciplinarité. À preuve, les cinq axes transversaux caractérisés par des méthodologies spécifiques – littérature, civilisation, histoire des idées, genre(s) et traduction/traductologie – et les cinq aires géographiques qui se complètent et s’enrichissent mutuellement grâce à la souplesse de leurs collaborations (ponctuelles ou fréquentes), qu’elles soient locales (avec d’autres équipes de recherche), nationales – puisque  plusieurs axes sont en relation avec des GIS : Institut des Amériques, Institut du Genre et Institut « Religions – Pratiques, textes, pouvoirs » – ou internationales où les coopérations et les réseaux sont favorisés par la maîtrise de maintes langues étrangères, autre trait fédérateur qui dynamise le laboratoire CECILLE.

 Une des particularités de ces approches structurées est la présence, dans plusieurs axes, de chercheurs d’horizons scientifiques divers, ainsi qu’une collaboration soutenue sur des thématiques communes et transversales, en étudiant les productions culturelles et leurs interactions avec les systèmes de représentation et leurs contextes multiples. Cela renforce la physionomie interdisciplinaire et transdisciplinaire du laboratoire ainsi que son ancrage transnational. Dans cette perspective, les activités de recherche se développent à partir d’approches croisées – culturelles, littéraires, historiques, sociologiques, géopolitiques, traductives, médiatiques… En effet, le travail de l'équipe repose sur un dialogue approfondi entre plusieurs disciplines des sciences humaines et sociales, des lettres et des arts, dont l’objectif s’inscrit dans le décloisonnement disciplinaire et national afin de mener une réflexion critique sur les changements culturels et sociaux passés et/ou en cours.

Le projet de recherche pour le prochain quinquennal affiche à nouveau la volonté de transversalité et d’interdisciplinarité qui est celle de CECILLE depuis sa création, sans pour autant renoncer à son ancrage disciplinaire, mais en approfondissant son interaction dynamique. Le laboratoire a travaillé sur la thématique « Interculturalité, solidarité, créativité » lors du précédent contrat et il a l’intention de poursuivre ses travaux avec une réorientation qui s’inscrit dans une perspective de recentrage stratégique de la recherche afin d’obtenir une meilleure visibilité et lisibilité de ses résultats.

Cinq axes sont créés pour le projet 2020-2024 :

- Poïétique et politique

- Féminismes, genre(s) et intersectionnalité

- Pouvoir, sociétés, cultures

- Traduction et médiation

- Approches aréales avec cinq aires : Asie, Irlande, Les Amériques, Méditerranée et Proche-Orient, Mondes romans.

Ainsi que deux programmes d’ouverture inter-axes :

-    Pratiques interculturelles, inclusion sociale et développement humain

-    Études visuelles

La thématique retenue pour ce contrat est « Espaces autres, partages sensibles, sociétés spectaculaires ». L’objectif général est de parvenir à une meilleure articulation à la fois disciplinaire et aréale, singularité du laboratoire, à travers la connaissance approfondie de différentes langues et cultures.

À la formation des étudiant/es à et par la recherche, en particulier en Master et en doctorat (séminaires de spécialités et séminaires transversaux dispensés au niveau de l’équipe comme de l’École Doctorale SHS Lille - Nord de France), s’ajoute une attention toute particulière prêtée aux questions dites de société à l’ époque contemporaine (dont bon nombre s’enracinent dans plusieurs pays durant la période moderne), tels les rapports femmes-hommes, les questions transfrontalières (migrations, métissages…) ou l’inclusion sociale (protection de la santé, réhabilitation et intégration…) qu’étudie le programme inter-axe par la « recherche action » ou, encore, les études visuelles abordées par l’autre programme inter-axes.

Cette nouvelle configuration sera un atout considérable pour le laboratoire qui s’inscrira dans différents contextes scientifiques (I-SITE :  Hub 2 « Innover au service d’une planète en mutation », Hub 3 « La transition numérique au service de l’humain » et Hub 4 « Cultures, sociétés et pratiques en mutation », ainsi que les thématiques de la MESHS « Anticipations » et « Vulnérabilités ») et développera ses relations avec les autres unités de recherche de l’Université.

Dernières parutions

     

Histoire de Meiji : nouvelles perspectives de l'histoire globale (明治史講義 グローバル研究篇)

Kazuhiro Takii, ed.

Tokyo : Chikuma Shobō, juin 2022

Avec la contribution de Noriko Berlinguez-Kono

 

     

Parution du numéro extraordinaire de la revue Hispania Nova

Coordonnateur: Javier Jurado

     

Mondes méditerranéens - Perceptions et transformations de l'espace

Constantin Bobas, Arthur Muller et Platon Pétridis

Peter Lang, 2022

 

 

 

 

 

Toutes les actualités