Coordinatrice : Hélène QUANQUIN

 

 

L’axe 5 « Approches aréales » est composé de 5 aires : Asie, Irlande, Les Amériques, Méditerranée et Proche-Orient, Mondes Romans. Le travail qui y est mené repose sur un dialogue pluridisciplinaire entre spécialistes des différents champs issus des langues, lettres et sciences humaines et sociales. A travers la thématique générale « Espaces autres, partages sensibles, sociétés spectaculaires », il s’agit notamment de s’interroger sur la façon dont les lieux, les cultures et les langues informent nos objets, nos méthodologies et plus largement nos recherches.

Chaque aire est porteuse de projets qui lui sont propres, qu’ils prennent la forme de colloques, de journées d’étude, ou de publications ponctuelles ou régulières (comme par exemple la revue Atlante). Trois aires – Irlande, Mondes Romans, Les Amériques – organisent ainsi chacune un séminaire de recherche annuel qui réunit enseignant.e.s-chercheur.e.s, doctorant.e.s et étudiant.e.s du Master Langues et Sociétés, dont certaines séances sont organisées en commun.

Le dialogue au sein de l’axe est également encouragé autour de thématiques et projets transversaux tels que le domestique comme lieu du politique, l’alimentation, les après-guerres, ou encore les pandémies et les crises sanitaires. Le travail au sein de l’axe vise également à une meilleure visibilité du travail mené par ses chercheuses et chercheurs notamment par la mise en place de webinaires intitulé « Nos recherches » lors desquels des publications récentes seront présentées.

L’axe a également vocation à initier des projets avec les autres axes de CECILLE et à s’inscrire dans les thématiques de la Maison Européenne des Sciences de l’Homme et de la Société (MESHS), notamment « Vulnérabilités » et « Anticipations », mais aussi du Hub de l’I-SITE « Cultures, sociétés, pratiques en mutation ».