01. Poïétique et politique

01. Poïétique et politique

Responsables : Sophie Musitelli et Claire Hélie

Notre travail de délimitation du littéraire à partir de son dehors se poursuivra en 2020-2024 à partir de plusieurs thématiques suivantes :

 Politique de la littérature

 La littérature peut-elle être considérée comme une force de résistance qui déplace lieux et signes de l’autorité, défait les hiérarchies, et élabore des contre-pouvoirs ? En quoi crée-t-elle ainsi un espace commun comme lieu de confrontation, où se font et se défont identités et rapports sociaux ? Lorsque la littérature figure nations et institutions, en quoi les reconfigure-t-elle d’un même mouvement ? Cette pensée politique, qui émerge dans et par l’écriture, façonne notre conception du bien commun grâce à un nouveau « partage du sensible » qui remet en question les frontières entre collectif et singulier, entre intemporalité et temps de l’histoire.

 L’Axe 1 organise depuis septembre 2016 le séminaire d’axe mensuel « Politique de la littérature », qui se réunit autour de spécialistes, invités extérieurs et aussi internes au laboratoire. Nous souhaitons poursuivre le travail initié dans le cadre de ce séminaire dans les années à venir, afin que ce rendez-vous régulier des enseignants chercheurs de l’axe 1 continue à être le lieu d’échanges et de travail conjoint qu’il a été ces dernières années.

 Littérature et environnements

Comment la littérature élabore-t-elle de nouvelles formes de communautés, lorsqu’elle invente de nouvelles conceptions de la citoyenneté ? Parce qu’elle interroge les lignes de partage entre sujet et objet, la littérature invente de nouvelles relations entre nature et culture lorsqu’elle met en lumière la dépendance mutuelle de l’humain et du non-humain. Nous tenterons de retracer le développement de l’écothéorie dans la littérature, afin de reconnaître la capacité de l’écriture à redéfinir les liens entre nature et société.

 Nous souhaitons également prendre en compte les environnements virtuels et numériques dans cette nouvelle thématique de recherche qui émerge au sein de l’axe. Les environnements virtuels et numériques constituent également un objet d’étude de l’axe 1 grâce à des approches qui conjuguent la matérialité de l’objet et l’immatérialité du spectacle que sont les reconstitutions ou expériences immersives virtuelles (casque, tablette, écran TORE); cela soulève la question de la valence et du potentiel du virtuel dans la perception d’un corpus ou d’un site.

 La culture du visuel

 Un réseau thématique fédère depuis 2017 au sein de l’Axe 1 les chercheurs de CECILLE dont les recherches portent, en partie ou dans leur totalité, sur des questions liées aux Visual studies. En 2020-2024, la réflexion vise à consolider un pôle transversal en lien d’avec d’autres équipes d’accueil de l’université (IRHIS, GERIICO, CEAC, ALITHILA, HALMA) avec trois objets de réflexion : a) Visible et invisible : étude de l’image comme lieu de constructions et d’interprétations qui échappent à l’évidence; culture matérielle visuelle et culture immatérielle visuelle; l’œil et les autres sens;  b) Visuel et pouvoir : l’image comme vecteur d’une idéologie ; image officielle, image officieuse ; canon et marges c) Visuel et espace : la représentation de l’espace dans les arts graphiques, photographiques, picturaux, cinématographiques, architecturaux ; arts dramatique et performance ; figuration et théâtre japonais ; arts du paysage et des jardins ; la scène théâtrale grecque et son avatar sur l’écran cinématographique.

 Réécriture, transfert, adaptation

 L’axe 1 étudiera la façon dont la littérature a trait à la non-appartenance mais aussi à la multi-appartenance : elle est intrinsèquement interculturelle car elle est non-étatique (contraire à l'être, au stasis), mais cosmopolite (Spivak, Hall, Glissant). Dans la continuité de nos travaux sur les transferts culturels dans un espace mondialisé, nos travaux se structureront par exemple autour de la revue La Vague culturelle, co-dirigée par C. Cederna, revue franco-marocaine défendant les valeurs de laïcité et de liberté d'expression.


Programmes précédents

Programme 2008-2013 (pdf)

Programme 2014-2019 (pdf)

Prochain événement


Dernier ouvrage paru

Dernières parutions

Chercheurs concernés

Associés

CARINI Michele
CAULLIER Joëlle
CHANTRAINE-BRAILLON Cécile
CORNEZ Elodie
COURBOT Léo
GIREL-PIETKA Virginie
HAMRIT Jacqueline
IDMHAND Fatiha
LIAGRE Sébastien
LUDOT-VLASAK Ronan
MARTINEZ Victor
MATYSOVA Kristyna
SEKOGUCHI Aya
TRUEL Myriam

 

 

Doctorants

Anna ALEXOPOULOU (dir. Constantin Bobas)

COUSIN Barbara (dir. Laurent Châtel)

CREUZE David (dir. Thomas Dutoit)
D'URSO Andrea (dir. Giorgio Passerone)
DUHOT Mathilde-Eléonore (dir. Guyonne Leduc)
ERODIADES Constantin (dir. Constantin Bobas)
FUCCI Clément (dir. Giorgio Passerone)
JONCKHEERE Sarah (dir. Thomas Dutoit)
KOTI Aikaterini (dir. Constantin Bobas)
LEROY Alice (dir. Guyonne Leduc et Vanessa Alayrac-Fielding)
MORASSE CHOQUETTE Etienne (dir. Laurent Châtel)
NERMEL Laure (dir. Laurent Châtel)
PAPAGEORGIOU Athanasia (dir. Constantin Bobas)
PERICH-CARLETON Jessica (dir. Hélène Lecossois)
SENNA BENGOLEA Sofia (dir. Fiona McCann)
TSAKIROPOULOU Evangelie (dir. Constantin Bobas)
WASILEWSKI Aurélien (dir. Laurent Châtel)
WIART Stéphanie (dir. Thomas Dutoit)
YANG Chi-Ju (dir. Giorgio Passerone)