Journée d'études

Bibliothérapies Médiévales

15 mars 2018 09:00 - 17:00
Ecole Française de Rome (Piazza Navona 62)

À l’heure où l’on cherche à attribuer des pouvoirs consolatoires ou réparateurs à la littérature, voire à demander au livre de contribuer au bien-être de ses lecteurs, il paraît important de se garder de considérations universalisantes ou transhistoriques sur leurs vertus salutaires. Les médiévistes dans ce domaine, qu’ils soient spécialistes de théologie sacramentelle et pastorale, de médecine, de magie ou de littérature, partagent depuis plusieurs années un intérêt commun pour le « pouvoir des mots » et la « parole efficace » au Moyen Âge.
Ainsi, lors de la présente journée d’études, quelques-uns d’entre eux se proposent d’interroger les liens entre livres et écrits d’une part et médecine d’autre part : les auteurs du Moyen Âge prêtaient-ils des vertus thérapeutiques à l’écrit médiéval ? Dans quels cadres et dans quels contextes ces effets pourraient-ils nous être intelligibles ? Peut-on reconstruire ces arrière-plans historiques et intellectuels pour mieux comprendre le fonctionnement de ces pratiques textuelles ? Quel rôle accorder à la matérialité de l’écrit et à l’oralité de la performance dans une telle perspective ? Voit-on à cet égard se mettre en place des partages entre corps et esprit, entre santé et salut, entre médecine et religion ?


Tweeter Partager sur Facebook Google +