Une vie irrémédiable. Poèmes, écrits / Antonia Pozzi

Parutions CECILLE

Édition établie par Matteo Mario Vecchio, traduit de l’italien par Camilla Maria Cederna, Lille, Editions Laborintus, 2018.

ISBN 979-10-94464-18-2

Une vie irrémédiable. Poèmes, écrits / Antonia Pozzi 

Puisque ce n’est pas par un raisonnement abstrait, mais par une expérience qui brûle à travers toute ma vie, par une adhésion innée, irrévocable, de mon être le plus profond, que je crois, Tullio, à la poésie. Et je vis de la poésie comme les veines vivent du sang (Antonia Pozzi, lettre à Tullio Gadenz, Milan, 29 janvier 1933)

Antonia Pozzi (1912-1938), morte suicide à 26 ans, est une des voix les plus intenses et originales de la poésie italienne contemporaine. Publiée posthume, sa production poétique considérable suscita l’admiration de poètes tels que Vittorio Sereni, Eugenio Montale et Thomas Stearns Eliot, entre autres. En présentant un choix de poèmes ainsi que de ses écrits intimes et critiques inédits, ce recueil voudrait contribuer à faire connaître davantage au public français l’œuvre de cette écrivaine qui reste encore à découvrir. Le volume est enrichi par la préface de Matteo Mario Vecchio, un des principaux spécialistes d’Antonia Pozzi, ainsi que par la nouvelle traduction proposée par Camilla Maria Cederna.

Camilla Maria Cederna, née à Rome, est maîtresse de conférences en littérature italienne à l’Université de Lille. Sa recherche porte sur la circulation du théâtre et de la littérature moderne et contemporaine, entre l’Italie, l’Europe et le Maroc. Elle a publié de nombreux articles, poèmes et traductions (de l’italien, du français et de l’anglais) dans des revues internationales, ainsi que le recueil poétique bilingue (italien/français) Voix d’exil/Esilio di voci (Brescia, ATI, 2016).

Matteo Mario Vecchio, né à Milan, spécialiste de poésie et d’esthétique, auteur de nombreux essais sur Antonia Pozzi, dont il a établi l’édition du mémoire sur la formation littéraire de Flaubert. Il a publié plusieurs articles sur Vittorio Sereni, Cristina Campo, Nino Rota. Il collabore avec des revues internationales, telles «Poesia», «Paragone», «Italian Poetry Review».

https://www.editionslaborintus.com/antonia-pozzi